Groupe GMD

On en parle dans la presse - ZE PRO

Retour

Publié le 29-08-2018

Groupe GMD grandit avec la Nouvelle-Aquitaine

En 2026, Antoine Metge, le président de Groupe GMD (classé dans notre Top 100), ambitionne d’atteindre les 100 M€ de chiffre d’affaires. Encore 50 M€ à gagner. « La moitié viendra de la croissance interne et l’autre moitié de rachats », annonce le patron. Les manœuvres ont commencé. Le distributeur, qui réalise 70 % de ses ventes avec les produits laitiers pour la RHD, s’est offert le 1er avril Les Délices de l’Ouest, une entreprise jusque-là propriété de la coopérative laitière Terra Lacta. Avec cette opération, ce sont environ 10 M€ de chiffre d’affaires supplémentaires qui tomberont dans l’escarcelle de Groupe GMD, une fois opéré le tri dans son portefeuille de clients. « Les Délices de l’Ouest sont majoritairement positionnés sur des marchés de produits peu transformés et pondéreux (lait) avec un prix de vente au kilo assez faible », explique Antoine Metge. L’heure est à la valorisation. Pour le groupe originaire d’Agen, ce rachat va surtout dans le sens d’un recentrage géographique. « Avec la création de la Nouvelle- Aquitaine, nous devions nous tourner davantage vers Bordeaux », justifie le jeune patron. Grâce au rachat des Délices de l’Ouest, implanté à Surgères en Charente-Maritime, et qui possède un site secondaire à Limoges, c’est tout le nord et l’est de cette vaste région qui s’ouvrent au Groupe GMD. La Rochelle, Poitiers, Angoulême et Limoges font désormais partie de son champ d’action. Il faut ajouter à cela le doublement, programmé pour septembre 2018, de la surface de l’entrepôt qui livre actuellement Bordeaux depuis le Barp situé à 35 km de la capitale girondine, pour avoir une idée du nouveau visage du Groupe GMD.